Le rôle des satellites

Le rôle des satellites dans la gestion agricole. Qui est qui dans l’espace?

A ce jour, qui n’a jamais entendu parler de Landsat, MODIS, GOES-13, GPM ou Sentinel?  Ces différentes concepts font désormais parti de notre quotidien même si nous avons tendance à les confondre et à les nommer “Satellites”. En réalité ces termes font référence à des concepts bien différents les uns des autres: Landsat est une mission, MODIS un capteur (instrument) et GOES-13 un satellite. Voyons alors ensemble qui est qui dans l’espace et comment nous chercheurs, utilisons ces données satellites dans la gestion agricole.

Qu’est ce qu’une mission ?

Une mission est un ensemble de satellites lancés dans l’espace et ayant pour objectif de relever des données d’intérêt à long terme. Ces satellites sont dotés d’instruments similaires qui maintiennent un certain degré de compatibilité en termes de mesures. Voyons quelques exemples:

Missions Landsat

  • Il s’agit d’une série de missions d’observations de la terre par satellites lancée par la NASA et par l’Institut d’Etudes Géologiques des États-Unis.
  • Depuis l’année 1972, une série de 8 satellites* ont été lancés dans l’espace, ayant pour objectif d’obtenir des observations à haute résolution de la superficie terrestre. * Rappelons ici que les satellites faisant partie des différentes missions Landsat sont également appelées Landsat.

Missions GEOS

  • De nombreux satellites ont été placés en orbite géostationnaire dans le but de contrôler le climat. 
  • À l’heure actuelle, le système se compose des satellites GOES 13, GOES 14 et GOES 15.
  • Le satellite GEOS-13 fournit ainsi toutes les 20 minutes, des images du continent Sud-Américain.

Qu’est ce qu’un satellite?

Les satellites sont des appareils conçus pour loger les capteurs (instruments) qui effectuent des mesures dans l’espace. En règle générale, chaque satellite est équipé de plusieurs instruments. Il est possible que plusieurs satellites soient équipés du même instrument.
Les satellites TERRA et AQUA, par exemple, sont pourvu du capteur MODIS qui permet d’obtenir une information de moyenne résolution spatiale sur la réflectance de la Terre. Il arrive que plusieurs satellites soient lancés avec le même instrument dans le but de couvrir la totalité de la surface terrestre et d’obtenir ainsi une fréquence temporelle élevée d’observations. C’est ainsi le cas pour la mission GPM (Global Precipitation Measurement). Cette mission fait partie d’une constellation qui fournit toutes les demi-heures des mesures de précipitation sur l’ensemble de la planète.

Qu’est ce qu’un capteur ou instrument?

    Les principaux acteurs chargés d’effectuer des mesures au cours de la trajectoire orbitale des satellites sont des instruments, également appelés capteurs. Ces capteurs sont conçus spécifiquement pour recueillir, aussi précisément que possible, des données essentielles.

    Par exemple,

    • Le satellite Landsat 8 possède à son bord l’instrument OLI (Operational Land Imager) qui permet de mesurer la réflectance de la surface de la terre en 8 bandes spectrales.
    • MODIS (MODerate-resolution Imaging Spectroradiometer) est un autre exemple d’instrument qui capte 36 bandes spectrales. Il a été conçu pour contrôler des processus à moyenne et grande échelle.
    • Les satellites de la mission GPS possèdent eux deux instruments de mesure spécifiques pour l’estimation des précipitations: le capteur GMI (GPM Microwave Imager) et le radar DFP (Dual-Frequency Precipitation Radar).

    Comment analyser ces données?

    Les mesures physiques effectuées par les capteurs sont converties en données utiles, après avoir connu divers processus de contrôle de qualité, correction et préparation des données. L’information obtenue est transmise alors sous forme de fichiers, également appelés produits. MOD13Q1 est, par exemple, un produit utile qui provient des capteurs MODIS. Il fournit pour l’indice de végétation des séries de mesures à une fréquence temporelle de 16 jours et une résolution spatiale de 250 mètres.

    Et finalement, comment les utiliser pour la gestion agricole?

    Grace à ces produits, nous créons des services qui permettent d’améliorer la gestion agricole et de répondre aux différents besoins des producteurs et des ingénieurs agronomes. A Ecoclimasol par exemple, nous utilisons les produits du satellite Landsat 8 pour établir des estimations sur l’indice de végétation. Les producteurs accèdent à cette information à travers la plate-forme web ClimaVista Agro et contrôlent ainsi leurs récoltes tout au long d’une campagne agricole donnée.

     

    Comprendre le rôle d´une mission, d´un satellite et d´un capteur.

    Qui est qui dans l'espace? Le role des satellites

     

Alianza BlueMix

IBM BlueMix et ClimaVista Agro una alliance en faveur de l’innovation

Ce 25 avril dernier, Marc Dupaquier IBM General Manager et le Dr. Jean-Philippe Boulanger Président d’Ecoclimasol ont signé un accord d’intégration de la solution web ClimaVista Agro à la plateforme cloud IBM BlueMix. Une alliance de taille qui favorise la capacité à innover d’Ecoclimasol. 

IBM BlueMix et ClimaVista Agro, deux visions aux caractéristiques uniques 

Si nous devions définir IBM, nous citerions sans hésiter sa vision unique de l’informatique cognitive. Cette caractéristique du géant de l’intelligence artificielle lui permet permet de proposer des technologies de toute dernière génération, à des entreprises dotées d’une grande capacité créative.

Si nous devions définir Ecoclimasol et sa plateforme ClimaVista Agro, nous mettrions en valeur sa volonté à fournir à ses utilisateurs des solutions de gestion des risques simples, évolutives et innovantes.

La rencontre de ces deux visions a donné lieu la semaine dernière, à une réunion fructueuse au cours de laquelle le Dr Jean-Philippe Boulanger président d’Ecoclimasol et Marc Dupaquier IBM General Manager – Global Business Partners ont officialisé l’intégration de la solution web ClimaVista Agro à la plateforme cloud IBM BlueMix.

IBM BlueMix une solution cloud idéale pour favoriser la capacité d’innovation des entreprises à valeur technologique et scientifique. 

IBM BlueMix aide les entreprises technologiques et scientifiques tel qu’Ecoclimasol, à analyser et intégrer de grand volume de données, de format et d’origine différents. Cet environnement propose aussi un accès direct et instantané à de nombreux systèmes et services de la gamme IBM, favorisant ainsi l’exécution et le déploiement de nouvelles solutions de manière effective, continue et durable.

ClimaVista Agro est une plateforme de gestion des risques qui intègre des données business, agronomiques, satellites, radars et météorologiques. En incorporant prochainement ClimaVista Agro à IBM BlueMix, Ecoclimasol se fixe comme objectif celui d’offrir à sa communauté d’utilisateurs de nouvelles fonctionnalités dans un contexte sécurisé et en un minium de temps.

 

SEMINAIREAGRO CLIMATIC'S

Ecoclimasol présent au séminaire AgroclimaTIC’s organisé par l’IRD

Du 13 au 17 mars en Ile-de-France, Ecoclimasol participera au séminaire AgroclimaTIC’s sur l’enjeu de l’utilisation de l’information climatique pour optimiser la gestion agricole des pays ouest africain.

Invités par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), les experts d’Ecoclimasol présenteront leurs experiences de la gestion des risques agro climatiques pour les pays d’Amérique Latine. Ce séminaire sera ainsi l’occasion pour le Dr. Jean-Philippe Boulanger, président d’Ecoclimasol, et les Dr. Samuel Louvet et Johanna Ramarohetra, ingénieurs R&D Ecoclimasol, d’animer différents ateliers de formation relatif à Climavista Agro.

Lancée fin 2016, Climavista Agro est une plateforme web collaborative d’aide à la gestion agricole. Actuellement, elle est utilisée par un réseau de 450 agronomes et producteurs en Argentine. De la semence à la récolte, elle permet de :

  • géolocaliser les parcelles
  • accéder à des prévisions personnalisées
  • et contrôler l’état des cultures.

Durant cette semaine de travail, l’équipe d’Ecoclimasol mettra la plateforme à disposition des représentants africains ainsi que des chercheurs du Cirad, CNRS,  l’IRD et de l’IBMET (Italie). L’objectif étant de permettre aux pays d’Afrique de l’ouest d’améliorer la gestion des risques agro climatiques à partir de cette technologie simple et gratuite.

Entrevista de la revista La Vigne

“Ecoclimasol et la Viticulture de demain” par la revue La Vigne

Montpellier a reçu  les 15 et 16 novembre dernier la première édition de Agri Connect, Salon de l’Agriculture Connectée.  Face à 40 autres exposants, Ecoclimasol a réalisé le lancement de sa plateforme collaborative ClimaVista Agro, dédiée a la gestion optimisée des campagnes agricoles et cultures.

Ce salon a permis aussi à Samuel Louvet et Julie Caubel, experts scientífiques de Ecoclimasol France, d’échanger avec la revue La Vigne et de présenter ainsi le futur d’un secteur d’activité en forte demande d’outils connectés et IOT : le secteur vitivinicole. Retrouvez ci-dessous l’extrait de la note consacrée à Ecoclimasol et réalisée par Michèle Trévoux pour la revue La Vigne.

Agri Connect, La viticulture de demain 

Une note de Michèle Trévoux – Revue La Vigne Nº292 dic.2016 France (page 79)

High-Tech Montpellier a recu la première édition de  Agri Connect, salon de l’agriculture connectée de la agricultura conectada, les 15 et 16  novembre. Une quarantaine d’exposants ont présenté leurs services numériques et d’objetos conectados (IOT). Un tour d’horizon de la viticulture de demain.

Ecoclimasol, una plataforme collaborative 

Entreprise franco-argentina crée en 2011 en Argentine, Ecoclimasol a démarré en grandes cultures et se diversifie dans la viticulture. Elle propose une plateforme web donnant accès à une série de services et d’information: prévisions météorologiques à 7 jours, géolocalisation, cartes topographiques des parcelles avec orientation et indice de pente.  Chaque utilisateur apporte ses données: observation d’attaque parasitaire ou état hydrique de ses parcelles. Ces informations enrichissent la base de données d’Ecoclimasol  pour affiner ses modèles de prévision.  Pour les viticulteurs qui exploitent jusqu’à 10 ha de vigne, l’accès aux services de base du site sera gratuit. Plus en avant, Ecoclimasol va développer des services payants comme la prévision à 7 jours des états végétatifs de la vigne, la modélisation du stress hydrique ou la prévision des attaques parasitaires. Ces services seront opérationnels dans le courant 2017 en Argentine et en France*.

Contactez-nous

  • ClimaVista Wine France: j.caubel@ecoclimasol.com – Tel: 0033 4 34 43 61 31
  • ClimaVista Wine Argentine: info@ecoclimasol.com – Tel: 0054 11 5032 6390

Consultez l’article complet ci-dessous.

*Une erreur a été detectée dans la note originale développée par Michèle Trévoux, de la revue La Vigne Nº292. La plateforme ClimaVista Wine n’a pas été pour l’instant lancée. Elle sera opérationnelle dans le courant 2017 pour l’Argentine et pour la France.

foto agriconnect 2016

CLIMAVISTA AGRO présent sur AGRI CONNECT

AGRI CONNECT, le premier événement dédié à l’agriculture connectée, aura lieu les 15 et 16 Novembre au Domaine de Verchant, à Montpellier. Ecoclimasol, entreprise spécialisée dans le big data agricole, y présentera sa toute nouvelle solution CLIMAVISTA AGRO.

 

CLIMAVISTA AGRO, logiciel online de suivi agro climatique

CLIMAVISTA AGRO permet d’optimiser la gestion des risques agro-climatiques et d’améliorer la performance des campagnes agricoles.

Elle offre à ses utilisateurs un accès automatisé et continu à :

  • des prévisions météorologiques personnalisées
  • une estimation des précipitations par satellite
  • des données de stations météorologiques voisines
  • un suivi de l’indice de végétation des cultures
  • un contrôle de leur cycle phénologique

CLIMAVISTA AGRO, en libre-accès pour gérer jusqu’à 250ha, propose une nouvelle logique en gestion agricole et permet de :

  • Evaluer rapidement l’état de leurs cultures
  • Optimiser la prise de décision face à d’éventuels risques
  • Améliorer le résultat financier de leurs campagnes

Lancé depuis peu sur le marché argentin, un marché exigeant, reconnu pour ses avancées technologiques, CLIMAVISTA AGRO est actuellement utilisé par des producteurs et ingénieurs agronomes. La participation au salon sera l’occasion de présenter aux acteurs de l’agriculture française cette solution innovante.

AGRI CONNECT, le salon de l’Agriculture connectée

AGRI CONNECT, c’est le Salon de l’Agriculture et de la Viticulture Innovantes, Numériques, Connectés. Pour cette toute première version, les organisateurs recevront 45 exposants et près de 1.500 visiteurs pour deux jours de tables rondes, démonstrations et conférences.

AGRI CONNECT a pour objectif de présenter les nouvelles technologies au service de l’Agriculture et les dernières tendances en matière de compétitivité numérique. Ce sera l’occasion pour les opérateurs du numérique et les agriculteurs de se rencontrer et d’imaginer ensemble l’Agriculture de demain. Chefs d’exploitation, mais aussi étudiants de la filière agricole, sont conviés à cet évènement.

 

AGRI CONNECT et CLIMAVISTA AGRO partagent les mêmes objectifs :  Intégrer les dernières tendances technologiques et climatiques à la gestion agricole.

Lieu                                                         Horaires d’ouverture

Domaine de Verchant                          Mardi 15 et Mercredi 16 Novembre

1, Boulevard Philippe Lamour            de 10h00 à 18h00

34170 Castelnau-le-Lez

 

Vous pouvez dès à présent télécharger votre invitation :

www.salon-agricultureconnectee.com

L’équipe de CLIMAVISTA AGRO sera heureuse de vous accueillir !

 

Climate Research

Climate Research publie les Conclusions du Projet Claris-LPB

Le projet CLARIS – LPB (2008 – 2012) financé par le 7º Programme Cadre de la Commission Européenne a mis en évidence les impacts du changement climatique sur la région du Bassin de la Plata ( LPB ), pour les périodes 2010-2040 et 2070-2100 . Las projections développées par le Dr Jean-Philippe Boulanger et son équipe ont démontré être essentielles dans la mise en place de stratégies d’adaptation pertinentes. La revue scientifique internationale Climate Research vient de publier un extrait du projet, dans son numéro online du 4 mai dernier.

rain cell 2016

Quand la téléphonie Mobile permet de réduire les risques climatiques

RAIN CELL est à la fois un programme et une méthodologie qui permet de détecter et réduire les risques hydro-climatiques à partir des données de téléphonie mobile.

Marielle Gosset et Frédéric Cazenave, chercheurs scientifiques à l’IRD sont  les créateurs de cette initiative originale. Avec l’appui du Professeur François Zougmore de l’Université de Ouagadougou, ils ont développé avec succès depuis quelques années, ce programme, au  Burkina Faso.  Grâce à la collaboration de l’opérateur Telecel Faso, le groupe d’experts a réussi à développer une estimation quantitative des précipitations, en s’appuyant sur les données micro-ondes des réseaux de téléphonie mobile.

RAIN CELL PART D’UNE ANALYSE SIMPLE

La pluie atténue les signaux transmis entre les antennes,  à travers le réseau de téléphonie mobile. Les scientifiques mesurent le degré d’atténuation du signal et déduisent ainsi le temps réel des précipitations tombées en un point donné.

RAIN CELL S’APPUYE SUR LES DONNEES DES OPERATEURS DE TELEPHONIE MOBILE

Les opérateurs de téléphonie mobile contrôlent de manière continue l’état de leur réseau afin de détecter de possibles perturbations du signal. Ce processus leur permet d’améliorer la qualité du service offert à l’usager. Ils possèdent ainsi des données sur les pluies que les scientifiques du programme RAIN CELL utilisent pour déterminer l’intensité des pluies, évaluer et réduire les risques.

RAIN CELL AMERICA

Le programme RAIN CELL  a été présenté dernièrement aux opérateurs de téléphonie mobile à Buenos Aires, et a reçu l’appui de ECOCLIMASOL. du Service de la Coopération Scientifique et Technologique de l’Embassade de France et de la Représentation de l’IRD pour le Brésil, le Chili et l’Argentine.

RAIN CELL LA PRESSE EN PARLE

 
 

Pronosticos Largo Plazo CV Seguros

Climavista Assurance Améliore la Précision de vos Prévisions à Long Terme

Depuis janvier 2016, la plateforme ClimaVista Assurance offre des prévisions à long terme à 75 kilomètres de résolution au lieu des 150 km proposés initialement.

Fournis par l’ECMWF (Centre Européen de Prévisions Météorologiques), les prévisions à long terme permettent aux chercheurs d’Ecoclimasol d’établir :
- Des indices de probabilité de déficit ou d’excès des précipitations.
- Des indices de probabilité d’augmentation ou de diminution de température.

Améliorer les prévisions à long terme : un défi scientifique permanent.
Les prévisions à long terme ont pour objectif de déterminer le climat moyen des 6 prochains mois. Ils proposent des indicateurs de tendances météorologiques tels que la température et les précipitations à échelle régionale. Afin de mettre en place ces prévisions, les scientifiques utilisent des modèles climatiques qui simulent l’évolution atmosphérique et océanique ainsi que leurs interactions. Améliorer ces prévisions à long terme reste un défi scientifique permanent.

 

Previsions à long terme : Cartographie des températures

CV Seguros Temperaturas

Prevision à long terme : cartographie des précipitations

CV Seguros Precipitaciones

 

 

Congreso Alasa 2016 Ecoclimasol

Ecoclimasol présent au 14ème Congrès ALASA 2016

Ecoclimasol assistera du 8 au 11 Mars au 14ème Congrès de l’Association Latino-américaine des assurances agricoles, ALASA 2016, avec sa solution ClimaVista Assurance  destinée à optimiser la gestion des risques des agro assureurs.

« Le développement  de programmes durables, le rôle des politiques publiques et l’impact de l’innovation technologique dans le secteur de l’agro assurance» sont les thèmes centraux qui animeront  le congrès  cette année. D’autres thématiques seront également abordées telles que : l’alternative technologique pour améliorer l’administration des risques et l’insertion de l’assurance dans les politiques publiques.
Depuis 2011, Ecoclimasol développe des solutions innovantes en gestion des risques, rentabilité et assurances indicielles, pour répondre aux besoins des acteurs publics et privés d’aujourd’hui. Jean-Philippe Boulanger, Président Ecoclimasol, et Andrés Farall, Gérant en Méthodologie Statistiques, seront disponibles lors du Congrès pour présenter les toutes nouvelles fonctionnalités de la plateforme ClimaVista Assurance et partager l’expérience de leurs clients.